Invasion de l'Ukraine - La Belgique envisage l'envoi d'experts en Ukraine

Belga

La Belgique examine la possibilité d'envoyer en Ukraine des experts légaux, pour participer à la collecte de preuves de crimes de guerre présumés commis dans le cadre de l'invasion russe, a indiqué mardi le Premier ministre Alexander De Croo en marge d'une rencontre avec son homologue néerlandais Mark Rutte. Il s'agit d'un "premier pas", pour que les "barbares" soient poursuivis en justice, ajoute-t-il.En début de semaine dernière, le commissaire européen à la Justice Didier Reynders s'était adressé aux Etats membres de l'UE, leur demandant d'examiner leurs capacités à répondre à une série de demandes du procureur général d'Ukraine. La Commission européenne entend en effet soutenir au maximum les enquêtes sur place, sur de possibles crimes de guerre. Dans ce cadre, les Etats membres peuvent être utiles en fournissant par exemple "des enquêteurs pour documenter les crimes, des experts forensiques, des équipements pour stocker des preuves, des moyens de communication sûrs ou des formations", avait illustré un porte-parole. Ce qui a lieu en Ukraine "est comparable aux pages les plus sombres de notre Histoire", commente Alexander De Croo mardi. Le Premier ministre se prononce en faveur d'une UE qui prenne les devants en ce qui concerne la reconstruction du pays. Une phase qui pourra être utilisée pour aider le pays dans ses "aspirations occidentales", estime-t-il. Mark Rutte partage cet avis: "la reconstruction peut être l'occasion d'aider dans la lutte contre la corruption, pour avoir davantage de liberté de la presse, pour renforcer l'Etat de droit", indique-t-il. Il revient cependant à la Commission européenne de mettre sur la table des propositions concrètes, affirment les deux Premiers. La Commission examine actuellement la création d'un fonds qui aiderait au financement de la reconstruction de l'Ukraine. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet