Prix de l'énergie - Sri Lanka: un manifestant tué par la police, quatre blessés graves

Belga

Un homme a été tué par la police sri-lankaise, le premier en plusieurs semaines de protestations antigouvernementales dans l'île, et 24 autres ont été blessés mardi, lors d'une manifestation, ont annoncé les autorités alors que les actions à travers le pays s'intensifient après une importante hausse du prix des carburants.La police a utilisé des balles réelles et des gaz lacrymogènes contre un groupe de manifestants qui bloquait une autoroute à Rambukkana, dans le centre du pays, pour protester contre les pénuries aiguës de pétrole et les prix élevés, ont déclaré des responsables de l'hôpital et de la police. Selon un porte-parole de la police, cette dernière a d'abord utilisé des gaz lacrymogènes pour tenter de disperser les protestataires, mais ceux-ci ont répondu par des jets de pierres sur les forces de l'ordre, qui ont riposté. Au moins 24 personnes ont été blessées, dont huit policiers. Une personne a succombé à des blessures par balle, tandis que 16 manifestants ont dû être opérés d'urgence, d'après les déclarations d'un porte-parole de l'hôpital qui les a pris en charge. Le Sri Lanka est en proie à sa plus grave crise économique depuis son indépendance en 1948, avec de graves pénuries de biens essentiels et des coupures d'électricité régulières. Lundi, le prix au litre du diesel a bondi de 64% et celui de l'essence de 33%. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet