Quatre fois plus de plaintes concernant les colis envoyés depuis un pays hors de l'UE

Belga

Le service de médiation pour le secteur postal a reçu l'an dernier quatre fois plus de plaintes concernant des colis envoyés en Belgique depuis un pays hors de l'Union européenne, ressort-il du rapport annuel du service de médiation, publié mercredi.Au total, il y a eu 8.235 plaintes recevables l'année dernière, dont la majorité (4.559) concernait des colis. Il s'agit principalement de colis perdus, de demandes d'indemnisation et de plaintes concernant les coûts et la facturation. En outre, plus de 1.639 plaintes ont été déposées concernant le courrier, principalement pour des courriers perdus. Le nombre important de plaintes concernant des colis envoyés d'un pays hors de l'Union européenne vers une destination en Belgique est interpellant, selon le service de médiation. L'année dernière, 1.558 plaintes ont été déposées au total, soit quatre fois plus qu'en 2020. D'une part, l'augmentation peut s'expliquer par la conséquence du Brexit, à la suite duquel des frais de douane doivent être payés pour le passage des marchandises importées du Royaume-Uni. D'autre part, un nouveau règlement européen sur la TVA pour le commerce électronique est en vigueur depuis l'année dernière, ce qui signifie que les entreprises de services postaux et de colis perçoivent la TVA et d'autres coûts pour ces colis importés. Le Médiateur demande "à bpost et aux autres entreprises de livraisons de simplifier leurs procédures et de communiquer de manière plus transparente aux destinataires de ces colis. Nous conseillons aux décideurs politiques de corriger les conséquences involontaires de ces nouvelles réglementations. Par exemple, l'intention n'est pas qu'un citoyen en Belgique doive payer la TVA et les frais de douane sur un cadeau qu'il ou elle reçoit de sa famille ou de ses amis à l'étranger," souligne-t-il. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet