Le Capitole évacué quelques minutes en raison d'une "menace aérienne" potentielle

Belga

La police a ordonné, mercredi soir, l'évacuation du Capitole, siège du Congrès américain à Washington, en raison d'une alerte à la "menace aérienne", finalement levée en quelques minutes.Les forces de l'ordre surveillaient "un appareil aérien" qui représentait "une menace potentielle pour le complexe du Capitole", avaient-elles précisé dans un communiqué. "Le Capitole a été évacué par souci de précaution ce soir. Il n'y a pas de menace", ont précisé les forces de l'ordre, promettant "plus d'informations à venir". Les raisons de cette évacuation restent pour l'instant inconnues. Le nombre de personnes présentes dans l'enceinte était probablement limité, le Sénat et la Chambre des représentants n'étant pas en session. Le bâtiment, symbole de la démocratie américaine, reste extrêmement surveillé depuis l'intrusion par la force, le 6 janvier 2021, de partisans de Donald Trump venus dénoncer le résultat de la présidentielle qui a porté le démocrate Joe Biden au pouvoir. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet