Schild & Vrienden - L'affaire 'Schild & Vrienden' à nouveau devant la chambre du conseil de Gand lundi

Belga

L'affaire 'Schild & Vrienden', du nom du mouvement étudiant nationaliste flamand, passera devant la chambre du conseil de Gand lundi.Cette affaire est née d'un reportage de Pano diffusé le 5 septembre 2018 sur la VRT et qui montrait que ce mouvement étudiant postait des messages racistes, antisémites, sexistes ou glorifiant la violence dans des groupes de discussion privés. Le parquet de Flandre orientale avait ensuite ouvert une enquête pénale en réaction à ce reportage. Le leader du groupe, Dries Van Langenhove, avait été mis en cause en juin 2019. Le fondateur de Schild & Vrienden avait cependant été libéré sous conditions. Devenu député fédéral dans les rangs du Vlaams Belang en juin 2019, Dries van Langenhove bénéficiait depuis lors de l'immunité parlementaire. Cette immunité a néanmoins été levée en mars 2021 par la Chambre, réunie en séance plénière. M. Van Langenhove lui-même a toujours nié les accusations et dit espérer un non-lieu devant la chambre du conseil. Le parquet demande le renvoi de M. Van Langenhove devant le tribunal correctionnel pour infraction à la législation sur les armes pour le port de spray au poivre et diverses infractions à la loi contre le racisme et la xénophobie. Pour les onze autres prévenus, le renvoi est demandé pour, entre autres, également des infractions à la loi contre le racisme et la xénophobie mais aussi des infractions à la loi sur le négationnisme. La chambre du conseil devra donc décider lundi si M. Van Langenhove et d'autres membres du mouvement devront être jugés devant le tribunal correctionnel. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet