Ukraine: le pape renouvelle son appel à une trêve pascale

Belga

A l'occasion de la Pâques orthodoxe, célébrée ce dimanche, le pape François a demandé une fois de plus une trêve dans les combats en Ukraine et l'arrêt des attaques contre "des populations épuisées".

Ukraine: le pape renouvelle son appel à une trêve pascale

"La journée d'aujourd'hui marque les deux mois du début de cette guerre", le 24 février, a-t-il rappelé à l'issue de la prière dominicale devant des milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre et dont certains brandissaient le drapeau ukrainien. "Au lieu de s'arrêter, la guerre a empiré. Il est triste qu'en ces jours qui sont les plus saints et solennels pour les chrétiens on entende davantage le bruit meurtrier des armes que celui des cloches qui annoncent la résurrection" du Christ, a ajouté le pape qui ne cesse de réclamer la paix en Ukraine et de dénoncer les souffrances des populations civiles. "Et il est triste que les armes prennent de plus en plus la place aux mots. Je renouvelle l'appel à une trêve pascale, le plus petit signe tangible d'une volonté de paix. Qu'on arrête les attaques pour soulager les souffrances des populations épuisées", a poursuivi le pape argentin. L'ONU a pour sa part également appelé dimanche à une trêve "immédiate" à Marioupol (sud-est) pour permettre l'évacuation de quelque 100.000 civils encore coincés dans ce port ukrainien presque entièrement contrôlé par l'armée russe. Le 10 avril, lors du dimanche des Rameaux, le pape avait déjà appelé à une "trêve de Pâques pour arriver à la paix à travers de véritables négociations", puis il s'était associé jeudi à l'appel lancé en ce sens par le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.