Gazprom cessera ses livraisons de gaz à l'entreprise polonaise PGNiG dès mercredi

Belga

Le géant russe Gazprom cessera ses livraisons de gaz au groupe polonais PGNiG dès mercredi 08h00, lui a-t-il annoncé mardi, selon l'entreprise polonaise. Moscou réclame d'être payée en roubles mais le groupe polonais s'y refuse.PGNiG, qui reçoit le gaz russe via le gazoduc Yamal, a indiqué qu'il porterait l'affaire en justice pour rupture de contrat. La Pologne, suivant l'exemple de l'Allemagne et de l'Autriche, avait déjà rejeté jeudi la demande formulée mercredi par le président russe Vladimir Poutine. Ce mardi, quelques minutes avant la confirmation de Varsovie, Gazprom avait déclaré que la Pologne était "obligée de payer le gaz conformément à la nouvelle procédure de paiement". Environ deux tiers du gaz consommé en Pologne, soit 10 milliards de mètres cubes, sont livrés par la Russie dans le cadre du contrat de Yamal. Toutefois, selon PGNiG, la diversification des sources d'énergie entreprise au cours des dernières années par la Pologne permet d'assurer la sécurité énergétique du pays et de mettre un terme au contrat Yamal. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.