Le patronat britannique fait campagne pour un jour férié de plus

Belga

Le patronat britannique fait campagne pour rendre permanent le jour de congé supplémentaire décrété cette année par le gouvernement en hommage à la reine Elizabeth II, qui fête en 2022 son jubilé de platine, mais aussi aux millions de héros anonymes de la pandémie.Dans une lettre ouverte au Premier ministre publiée mardi, des organisations sectorielles et des patrons affirment que pérenniser le jour férié alloué le 3 juin pour fêter le jubilé de platine permettrait de "remercier" chaque année non seulement la monarque mais aussi "les services rendus et la gentillesse de millions de personnes dans notre communauté, particulièrement pendant la pandémie" de Covid-19. "Les bénéfices d'un nouveau jour de vacances dépasseraient son coût, et témoigneraient de nos valeurs et notre compassion nationales", poursuit, sans aucun chiffre pour appuyer ces dires, cette lettre signée par la CBI, plus grande organisation patronale britannique, du patron de Siemens UK, d'agences de promotion du tourisme ou encore par l'association des brasseurs. Le gouvernement évalue le coût de la journée de congé supplémentaire cette année à 2 milliards de livres, selon le ministère des Entreprises (BEIS). Un porte-parole du Premier ministre Boris Johnson a tempéré les espoirs portés par la lettre ouverte en déclarant mardi "ne pas être au courant de plans pour rendre permanente" la journée fériée du 3 juin. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet