Une oeuvre de Daan Janssens imposée aux demi-finalistes du Concours reine Elisabeth

Belga

Les demi-finalistes au Concours reine Elisabeth pour violoncelle devront interpréter une nouvelle oeuvre du compositeur belge Daan Janssens, ont annoncé les organisateurs mardi. En finale, les violoncellistes restants se verront imposer une oeuvre inédite du compositeur allemand Jörg Widmann.La composition de M. Janssens, "Wie aus der Ferne", sera interprétée par les 24 demi-finalistes durant leur récital, du 16 au 21 mai au Studio 4 de Flagey. Les candidats ont reçu la partition lors de l'acceptation définitive de leur dossier d'inscription. Outre un concerto de leur choix, les douze finalistes devront également interpréter une œuvre inédite de Jörg Widmann. Ils ne recevront la partition de celle-ci qu'une semaine avant la finale. Durant ce délai, ils entreront "en loge" à la Chapelle musicale reine Elisabeth, notamment pour étudier cette œuvre. Les finalistes joueront ensuite la composition du 30 mai au 4 juin au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Ils seront accompagnés par l'orchestre Brussels Philharmonic dirigé par Stéphane Denève. Le Concours reine Elisabeth, qui est dédié au violoncelle pour la deuxième fois, se déroulera du 9 mai au 4 juin. Soixante-huit violoncellistes participeront à la première épreuve. Stéphanie Huang est la seule candidate belge. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet