Forte hausse des ventes pour Recticel, confronté à l'inflation élevée

Belga

Les ventes de Recticel, société spécialisée dans les solutions d'isolation, ont atteint 294,7 millions d'euros au premier trimestre, en forte hausse de près de 43% par rapport aux trois premiers mois de 2021.Sa dette financière nette est passée de 147,8 millions fin 2021 à 129,6 millions d'euros fin mars 2022. Le groupe, qui a fortement réorganisé son portefeuille d'activités ces derniers mois et bataillé contre une tentative d'OPA inamicale de l'Autrichien Greiner, a été confronté à une forte pression inflationniste et à des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement. Recticel a également vu l'arrivée de Baltisse, représentée par Filip Balcaen, comme nouvel actionnaire de référence. Si les volumes se sont globalement maintenus, les équipes de Recticel "restent pleinement concentrées sur la répercussion sur les prix de vente de l'inflation, qui affecte les coûts des matières premières, du transport, de l'énergie et de la main-d'œuvre", explique le CEO, Olivier Chapelle, cité dans un communiqué. Recticel se refuse à avancer des perspectives chiffrées pour l'ensemble de l'année 2022 mais souligne que malgré l'instabilité géopolitique actuelle et les pressions inflationnistes, "l'entreprise continue de bien se développer en 2022 et Recticel continue de travailler sur ses plans de croissance accélérée pour doubler son chiffre d'affaires d'ici 2025." (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet