Invasion de l'Ukraine - Washington ne laissera pas Moscou "intimider" l'Europe en coupant les livraisons de gaz

Belga

Les Etats-Unis ne laisseront pas Moscou "intimider" les pays européens en menaçant de les priver de ses ressources énergétiques, a déclaré Joe Biden jeudi, après l'arrêt des livraisons de gaz russe à la Pologne et à la Bulgarie."Nous ne les laisserons pas utiliser leurs réserves de pétrole ou de gaz pour éviter les conséquences de leur agression" en Ukraine, a lancé le président américain. "Nous travaillons avec d'autres pays, comme la Corée, le Japon ou le Qatar, pour aider nos alliés européens menacés par ce chantage russe au gaz", a-t-il ajouté. Le géant gazier russe Gazprom a suspendu mercredi toutes ses livraisons de gaz vers la Bulgarie et la Pologne, toutes deux membres de l'Union européenne et de l'Otan, faisant planer la menace d'une pénurie en Europe centrale et orientale mais aussi sur l'ensemble du continent européen. "D'une certaine manière, la Russie se tire une balle dans le pied", en se privant des revenus de la vente de gaz à ces deux Etats, a affirmé le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken jeudi. Le secrétaire d'Etat a aussi mis l'accent sur les exportations accrues de gaz naturel liquéfié des Etats-Unis vers l'Europe, "afin d'aider à compenser les éventuelles pénuries", dont celles issues du "chantage" de la Russie. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet