Une maison de détention s'installera rapidement à Chanly, dans la commune de Wellin

Belga

La province de Luxembourg accueillera à Chanly, une section de la commune de Wellin, une maison de détention, ont annoncé jeudi deux membres du gouvernement fédéral et le bourgmestre de la commune.

Une maison de détention s'installera rapidement à Chanly, dans la commune de Wellin

Le vice-Premier ministre et ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, souhaite ouvrir au cours de la législature en cours 15 maisons de détention- des établissements fermés d'une capacité de 20 à 60 personnes conçus pour la détention de détenus condamnés à des courtes peines de prison allant jusqu'à 3 ans. Un budget de 91,5 millions d'euro a été prévu par le gouvernement fédéral. Deux sites destinés à accueillir de telles maisons de détention étaient déjà connus, à Courtrai et à Berkendael. Le troisième lieu est situé à Chanly, dans la commune de Wellin, ont précisé M. Van Quickenborne, le secrétaire d'État chargé de la Régie des bâtiments, Mathieu Michel, et le bourgmestre, Benoît Closson, dans un communiqué conjoint. Le bâtiment choisi en collaboration entre la Régie des bâtiments et les autorités locales, est inoccupé et dispose d'une superficie de 700 m². Il est composé de 17 chambres et nécessite très peu d'aménagement. Il sera donc rapidement fonctionnel. Le dossier d'achat est en cours de finalisation et le recrutement du personnel d'encadrement pourra bientôt démarrer, souligne le texte. MM. Van Quickenborne, Michel et Benoît Closson admettent que la construction de nouveaux établissements de détention suscite des questions bien légitimes. "Dès lors, une brochure explicative sera envoyée à tous les riverains. La brochure apporte des réponses, étayées, afin d'informer objectivement les citoyens et de rassurer les riverains", assurent-ils. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.