La majorité flamande pas prête à se séparer des œuvres de Jan Fabre au parlement

Belga

Les œuvres d'art de Jan Fabre installées dans la Zuilenzaal du Parlement flamand, des sculptures suspendues recouvertes de carapaces de scarabées, ne devraient pas disparaitre de sitôt. Les trois partis de la majorité flamande ne sont en effet pas favorables à leur déplacement, contrairement à Vooruit, dont plusieurs élues ont estimé qu'il fallait enlever les œuvres de Fabre, condamné vendredi matin à une peine de prison avec sursis."Maintenant qu'un juge a estimé que les faits reprochés à Jan Fabre sont établis et qu'il est condamné, cet artiste ne peut plus bénéficier d'un piédestal au Parlement flamand", expliquent Katia Segers et Hannelore Goeman (Vooruit). "Laisser pendre cette œuvre serait un drôle de signal envers les nombreux Flamands et nombreux écoliers qui viennent visiter le parlement". "Comme ces œuvres d'art ne glorifient pas l'homme, il me semble qu'elles peuvent rester", pense au contraire Willem-Frederik Schiltz, chef de groupe Open Vld. "Il faut que cela reste clair qu'une œuvre est davantage qu'un artiste". "Il faut séparer l'œuvre de l'homme", appuie Wilfried Vandaele de la N-VA. "Si on retire les travaux de Fabre, on devrait aussi commencer à vérifier les autres œuvres dans le parlement. Quand est-ce qu'on retire quelque chose? Seulement quand l'artiste est condamné?" L'élu suggère en revanche la possibilité d'ajouter une mention aux œuvres de Jan Fabre, ce qui soutient aussi Peter Van Rompuy, chef de groupe CD&V. "Nous condamnons toute forme de violence sexuelle. (...) Mais l'œuvre qui se trouve au parlement peut rester si on y ajoute une indication bien visible, qui mentionne la différence entre l'œuvre et l'artiste. Le CD&V souhaite soumettre cette question à la commission 'art' du parlement", indique ce dernier. Il s'agit d'un comité d'experts du secteur, qui conseille le parlement dans l'achat des œuvres exposées dans ses bâtiments. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet