Des milliers de personnes manifestent à Athènes pour la défense du pouvoir d'achat

Belga

Des milliers de personnes, dont des salariés grévistes, ont manifesté dimanche à Athènes lors de la Fête du travail, réclamant davantage de mesures de défense du pouvoir d'achat face à l'impact de l'inflation sur les ménages.

Des milliers de personnes manifestent à Athènes pour la défense du pouvoir d'achat

Selon la police, environ 9.000 manifestants ont battu le pavé dans la capitale. Des manifestations ont aussi eu lieu dans les autres grandes villes, les mouvements de grève qui l'accompagnent entraînant des perturbations des trafics aérien et maritime ainsi que dans les transports publics. Ce 1er mai en Grèce marque l'entrée en vigueur d'une augmentation de 50 euros par mois du salaire minimum, à 713 euros. "Nous honorons les travailleurs non pas avec des slogans mais avec des actes", a écrit sur Twitter le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis. La mesure gouvernementale est toutefois jugée insuffisante par les syndicats, qui réclament que le salaire minimum soit porté à 825 euros par mois. Le salaire minimum était de 750 euros en 2011, avant que l'année suivante, au pic de la crise de la dette, les créanciers de la Grèce (UE et FMI) imposent une stricte austérité en le rabotant notamment de 22%. Pour les syndicats, le coup de pouce du gouvernement est "très éloigné des besoins du moment et (...) du niveau d'inflation". L'inflation en Grèce a atteint 9,4% en avril, selon l'office européen des statistiques Eurostat. En mars, d'après la même source, les seuls prix de l'électricité avaient augmenté de 79,3% en rythme annuel, sur fond de flambée des prix de l'énergie à la suite de l'invasion russe de l'Ukraine. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.