Une école construite par des Belges détruite à Lyssytchansk

Belga

Le gymnasium de Lyssytchansk, une école de l'oblast de Lougansk héritage de la présence belge dans cette région de l'Ukraine à la fin du 19e siècle, a été détruit dimanche lors de bombardements russes, rapportent plusieurs médias ukrainiens lundi.Le bâtiment, classé, était régulièrement repris parmi les meilleurs établissements scolaires du pays. Il était le témoin, comme d'autres bâtisses, de la présence industrielle belge dans les régions de Lougansk et de Donetsk à la fin du 19e siècle. Le pays était à l'époque l'un des principaux investisseurs industriels dans l'est et le sud de l'Ukraine actuelle. Au début du 20e siècle, plus de 80 usines belges y tournaient à plein régime, surtout dans les secteurs de la métallurgie et de la chimie. Les géants Solvay et Cockerill s'y étaient notamment implantés, attirant avec eux des milliers de Belges. C'est pour loger tous ces travailleurs venus de l'ouest que quantités de bâtiments "belges" ont été construits dans la région. Le gymnasium détruit dimanche était à l'époque un dortoir prévu pour 200 travailleurs belges célibataires, selon les archives du centre média de crise ukrainien (UCMC). Une exposition sur les liens industriels entre la Belgique et la région avait été montée en 2016. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.