Enquête pour harcèlement à l'UCLouvain: l'univ veut améliorer le soutien aux victimes

Belga

L'UCLouvain qui, dans un communiqué mardi soir, dit avoir appris par la presse l'ouverture d'une enquête à l'auditorat du travail du Brabant wallon, à la suite de plaintes pour harcèlement, assure n'avoir pas reçu à ce jour d'information de l'auditorat quant à la nature et à l'objet des plaintes déposées.L'UCLouvain souhaite "améliorer l'encadrement et le soutien aux victimes de harcèlement". Elle indique s'être récemment engagée dans le cadre de la campagne RESPECT à faire évaluer par une commission d'experts de l'université, le cadre réglementaire et les dispositifs en matière de harcèlement, ce afin de garantir un cadre de travail sécurisant à ses employés et étudiants. L'université affirme encore qu'elle sera "particulièrement attentive à collaborer avec l'auditorat du travail". L'auditorat du travail près le tribunal du travail du Brabant wallon a confirmé, mardi, qu'à la suite des plaintes déposées par différents membres du personnel, l'autorité judiciaire a décidé d'ouvrir une enquête contre l'UCLouvain. Il s'agit de vérifier si, en matière de harcèlement sexuel, les mesures de prévention mises en œuvre au sein de l'Université sont suffisantes. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet