Invasion de l'Ukraine - Le chef de l'opposition allemande rencontre Zelensky avant Scholz

Belga

Friedrich Merz, chef de file du parti conservateur allemand, dans l'opposition, a rencontré mardi à Kiev le président ukrainien Volodymyr Zelensky, accentuant la pression sur le chancelier Olaf Scholz qui lui ne s'y est toujours pas rendu."Merci beaucoup, cher Zelensky pour l'accueil chaleureux et la qualité exceptionnelle de l'atmosphère et du contenu de l'entretien. L'Allemagne est aux côtés de l'Ukraine et de son peuple courageux", a indiqué sur Twitter le patron des chrétiens-démocrates CDU, parti de l'ancienne chancelière allemande Angela Merkel. Son voyage, prévu à la dernière minute, a été effectué moins d'une semaine après que les députés allemands ont voté à une large majorité une motion demandant à leur gouvernement, jusqu'ici prudent sur la question, d'accélérer les livraisons d'armes lourdes à l'Ukraine face à la Russie. La situation en Ukraine, "on ne peut pas voir cela uniquement à la télévision, il faut l'avoir vu pour saisir toute la tragédie de telles attaques" perpétrées par les forces russes, a-t-il affirmé, un reproche à peine voilé au chancelier allemand, pressé depuis plusieurs semaines de se rendre en Ukraine. M. Scholz a jusqu'ici refusé, notamment après le refus par Kiev en avril d'accueillir le président allemand Frank-Walter Steinmeier, critiqué pour ses relations ces dernières années avec la Russie. Il s'était dit "irrité, pour le dire poliment" par la décision de Kiev. Lundi, M. Scholz a déclaré qu'il n'avait "aucune objection" à la visite de M. Merz à Kiev et que le chef de la CDU l'en avait informé. Le chancelier allemand avait également précisé que le refus par Kiev de la visite de M. Steinmeier, qui appartient au même parti social-démocrate (SPD) que lui, faisait "obstacle" à toute visite de ce dernier. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet