Le futur musée des Arts Anciens de Namur se dévoile au travers d'une esquisse

Belga

Une esquisse de la rénovation et l'agrandissement du Musée des Arts anciens de la province de Namur (TreM.a) a été dévoilée vendredi à Namur, en présence de la ministre wallonne du Patrimoine, Valérie De Bue (MR).

Le futur musée des Arts Anciens de Namur se dévoile au travers d'une esquisse

L'avant-projet a été choisi à l'unanimité parmi cinq propositions issues d'un appel à candidature européen. C'est le bureau bruxellois Baukunst qui en est l'auteur. Pour l'occasion, son fondateur Adrien Verschuere a collaboré avec Barbara Van der Wee, architecte belge spécialisée dans la restauration et la réhabilitation de bâtiments historiques de grande valeur. La superficie de l'édifice classé est quasiment triplée, passant de 1.500 à 3.750 mètres carrés, afin de mieux mettre en valeur les collections du Moyen-Âge et de la Renaissance du TreM.a. Le respect de normes environnementales est également au cœur de l'avant-projet. Le budget nécessaire à la rénovation et l'extension du musée s'élève à 20 millions d'euros. "Actuellement, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Région wallonne et le Commissariat général au Tourisme se sont déjà engagés pour un financement de dix millions d'euros", a expliqué Jean-Marc Van Espen (MR), président du collège provincial. "Il reste donc dix millions d'euros à trouver. Nous avons en ce sens déjà un soutien du fonds Pierre-François Tilmon, géré par la Fondation Roi Baudouin. Nous sommes également à la recherche d'autres fonds privés pour boucler le budget et certaines tractations sont déjà bien avancées." La fin des travaux est attendue en 2028. Il s'agira ensuite de mettre en place une scénographie et de donner vie au lieu. Cela amène à une inauguration espérée en 2030. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet