Les renseignements britanniques confirment les attaques russes sur l'usine d'Azovstal

Belga

Les services de renseignements britanniques ont confirmé vendredi les informations ukrainiennes faisant état d'attaques russes sur l'usine Azovstal de Marioupol. La Russie nie que ses troupes aient pris d'assaut la dernière poche de résistance ukrainienne de ce port stratégique du sud du Donbass, tandis que la partie ukrainienne affirme que les troupes russes ont partiellement pénétré sur le site.

Les renseignements britanniques confirment les attaques russes sur l'usine d'Azovstal

"Les troupes au sol russes à Marioupol ont poursuivi pour la deuxième journée leur attaque contre l'aciérie d'Azovstal, en dépit des affirmations de Moscou selon lesquelles la Russie ne chercherait qu'à l'assiéger", a déclaré vendredi matin le ministère britannique de la Défense. Le Royaume-Uni estime qu'il existe un lien entre la "nouvelle tentative" de prendre Azovstal et le Jour de la Victoire, célébré le 9 mai. La Russie commémore ce jour-là la capitulation de l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Les Britanniques estiment que le président russe Vladimir Poutine cherche à obtenir "un succès symbolique". La Russie prétend que l'usine d'Azovstal est défendue par plusieurs milliers de soldats ukrainiens. Deux cents civils, dont des dizaines d'enfants, se trouvent également dans les installations souterraines de l'usine. La Russie a annoncé en début de semaine qu'elle observerait un cessez-le-feu de jeudi à samedi pour permettre l'évacuation des civils. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet