Vanhaezebrouck espère le soutien des autres clubs face à sa possible nouvelle sanction

Belga

Hein Vanhaezebrouck n'est pas choqué par les nouvelles sanctions qu'il encoure à la suite de ses critiques de l'arbitrage. L'entraîneur de La Gantoise pense également que l'affaire dépasse son cas personnel. "Que reste-t-il d'autre à faire que de soulever la question ?", déclare HVH, qui espère un soutien ouvert de la part d'autres clubs.

Vanhaezebrouck espère le soutien des autres clubs face à sa possible nouvelle sanction

Le parquet a annoncé en début de semaine qu'il souhaitait imposer des sanctions supplémentaires à Vanhaezebrouck après son exclusion lors du match contre le KRC Genk. L'entraîneur vainqueur de la Coupe a déjà été suspendu un match contre Charleroi cette saison. Il risque désormais une nouvelle suspension effective et une amende. Les Buffalos ont confirmé qu'il s'agit de deux plaintes pour avoir critiqué le Referee Department, la cellule de la fédération en charge de l'arbitrage. La Gantoise affronte le FC Malines ce samedi lors de la troisième journée des Europe playoffs. Vanhaezebrouck est revenu sur cette question lors du point de presse de vendredi. "Je n'ai pas peur des sanctions que l'on réclame contre moi", a déclaré le Flandrien. "Apparemment, on ne peut plus rien dire. Le week-end dernier, je n'ai rien dit, et il y a eu cinq erreurs cruciales en cinq matchs. Le problème va au-delà de La Gantoise. Que reste-t-il d'autre à faire que de soulever la question ?" "Je reçois beaucoup de réactions et les autres clubs me soutiennent", poursuit l'entraîneur des Gantois. "Ce serait bien qu'ils le fassent aussi ouvertement. Donner un signal ensemble est plus fort. Les supporters de tous les clubs ne sont pas aveugles non plus." (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.