Pour Mexico, les USA sont "co-responsables" d'une solution contre l'immigration illégale

Belga

Le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a estimé vendredi que les Etats-Unis devaient contribuer à une solution commune pour limiter l'immigration illégale au départ de pays d'Amérique centrale, liée à la pauvreté. Il a appelé Washington à modifier sa politique migratoire.Les Etats-Unis d'Amérique sont les "protagonistes du phénomène migratoire", a rappelé le président mexicain, à l'issue d'une rencontre avec son homologue salvadorien Nayib Bukele. Washington doit également aider à lutter contre la pauvreté et la violence "qui obligent des millions de personnes à quitter leur lieu de résidence", a souligné M. López Obrador (AMLO). Outre les Etats-Unis et le Mexique, le Guatemala, le Salvador et le Honduras -trois pays d'où partent régulièrement des caravanes de migrants - doivent participer à un "effort commun" dans la mise au point d'une solution, a estimé AMLO. Tournée diplomatique Le président mexicain a entrepris jeudi une tournée diplomatique en Amérique centrale et à Cuba, dans les pays de départ de migrants qui traversent le Mexique vers les Etats-Unis. Après le Guatemala et le Salvador, il est arrivé au Honduras vendredi soir et doit se rendre ensuite au Belize et à Cuba. Les trois dernières semaines d'avril, les Etats-Unis ont arrêté 7.800 sans-papiers par jour le long des 3.200 km de frontière avec le Mexique, cinq fois plus que la moyenne sur la période 2014-2019. Ce flux pourrait augmenter à partir du 23 mai, date à laquelle Washington doit lever une restriction sanitaire à la migration. Cette mesure avait été réactivée sous la présidence de Donald Trump en mars 2020 au début de la pandémie de Covid-19. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.