Clearview AI va cesser de vendre ses outils de reconnaissance faciale aux entreprises

Belga

Clearview AI, une start-up spécialisée dans les technologies controversées de reconnaissance faciale, a accepté de ne plus vendre ses bases de données biométriques à des entreprises aux Etats-Unis, une victoire majeure pour l'association de défense des droits civiques ACLU.ACLU et d'autres organisations avaient lancé une action en justice contre Clearview AI il y a deux ans, pour non-respect d'une loi de l'Illinois sur la confidentialité des données biométriques. Cette loi interdit de partager des données de reconnaissance du visage ou de l'iris, ou des empreintes digitales, par exemple, sans la permission des personnes concernées. L'accord annoncé lundi, qui doit être approuvé par le tribunal, stipule que Clearview AI ne peut plus rendre accessible sa base de données de visages à la plupart des entités privées aux Etats-Unis. "Clearview ne peut plus traiter les identifiants biométriques uniques des gens comme une source de profit, sans restriction", s'est félicité Nathan Freed Wessler, un directeur adjoint d'ACLU. "Cet accord montre que des lois fortes sur la confidentialité peuvent apporter des protections réelles contre les abus", a-t-il ajouté, en référence à l'absence de loi nationale sur le respect de la vie privée sur internet aux Etats-Unis. Clearview AI, financée notamment par l'un des premiers investisseurs de Facebook, Peter Thiel, dispose d'une base de données comportant plus de 10 milliards de visages, récoltés en ligne, qui alimentent son logiciel d'identification. Plusieurs procédures sont en cours contre l'entreprise dans des pays européens. L'Autorité italienne de protection des données personnelles lui a infligé une amende de 20 millions d'euros en mars dernier pour avoir instauré la "surveillance biométrique de personnes se trouvant sur le territoire italien". Dans son communiqué, l'Autorité a en outre précisé avoir "ordonné à la société d'effacer les données relatives à des personnes se trouvant en Italie". (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet