La Lettonie prolonge l'état d'urgence à la frontière belarusse

Belga

La Lettonie a prolongé l'état d'urgence déclaré pour la première fois le long de sa frontière avec le Belarus il y a neuf mois en raison d'un afflux de migrants. Le gouvernement letton a indiqué mardi que l'état d'urgence imposé à quatre régions frontalières avait été renouvelée et était désormais applicable jusqu'au 10 août.

La Lettonie prolonge l'état d'urgence à la frontière belarusse

La déclaration habilite les gardes-frontières à renvoyer les migrants qui entrent illégalement en Lettonie depuis le Belarus. La prolongation de trois mois intervient alors même que le nombre de franchissements illégaux des frontières diminue, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Mais le gouvernement a cité un autre facteur pour expliquer sa décision: la guerre en Ukraine. La Lettonie est frontalière à la fois de la Russie et du plus proche allié de celle-ci, le Belarus. La Lettonie avait d'abord déclaré l'état d'urgence le 11 août, alors que des milliers de migrants tentaient de franchir les frontières extérieures de l'UE depuis le Belarus vers la Pologne ou les États baltes, comme la Lettonie. L'Union européenne a accusé le dirigeant belarusse Alexandre Loukachenko d'avoir amené des migrants des zones de guerre et des régions en crise à la frontière extérieure de l'UE de manière délibérée afin d'exercer une pression sur l'Occident. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.