A. Verlinden propose un cadre légal pour s'attaquer aux sites radiologiquement contaminés

Belga

Le Conseil des ministres a approuvé un avant-projet de loi visant à permettre à l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) d'imposer à l'avenir des mesures de sécurité et des charges financières aux utilisateurs et aux propriétaires de sites potentiellement contaminés par des substances radioactives, ainsi que des mesures d'assainissement, a annoncé mercredi la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden.

A. Verlinden propose un cadre légal pour s'attaquer aux sites radiologiquement contaminés

Au cours d'une visite sur le site contaminé d'Umicore à Olen, la ministre, à l'initiative de ce futur cadre légal a justifié cette initiative légistique par l'impossibilité actuelle d'imposer l'assainissement de lieux contaminés par des substances radioactives. Selon Annelies Verlinden, à titre d'exemple, le site d'Umicore a subi une contamination résultant des activités historiques de production de radium de l'ancienne Union Minière, qui a cessé son exploitation dans les années 1970. Les installations de production ont été démantelées, tandis que la zone de stockage des résidus a été assainie afin d'éliminer tout effet nocif éventuel sur les travailleurs, les riverains et l'environnement. Les activités historiques d'Union Minière ont entraîné une contamination par des résidus faiblement radioactifs, non seulement à l'intérieur mais aussi à l'extérieur du périmètre du site actuel d'Umicore. Bien que les effets des radiations soient actuellement limités et que les mesures régulières de la radioactivité effectuées par l'AFCN montrent qu'il n'y a pas de danger pour la santé publique, il est toujours important de poursuivre l'assainissement des terrains à long terme pour permettre leur réutilisation à d'autres fins, a ajouté la ministre de l'Intérieur. L'avant-projet de loi a été soumis au Conseil d'État pour avis. Ce cadre juridique pourra imposer des mesures de sécurité, comme la mise en place d'un périmètre de sécurité ou l'arrêt des travaux d'excavation. Il pourra également imposer des charges financières et obliger les propriétaires et les utilisateurs de terrains contaminés à les assainir. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.