Conflit israélo-palestinien - La Belgique demande des explications à Israël sur la mort de la journaliste palestinienne

Belga

La Belgique "a transmis un message au ministère israélien des Affaires étrangères et a demandé d'avoir des explications" concernant la mort de la journaliste Shireen Abu Akleh, l'une des plus connues de la chaîne arabe Al Jazeera, alors qu'elle couvrait une opération militaire israélienne en Cisjordanie occupée, a fait savoir le Premier ministre Alexander De Croo jeudi à la Chambre.La Belgique appelle aussi à ce qu'une enquête soit ouverte "pour avoir plus de détails sur comment une telle chose est arrivée". Le Premier ministre (Open Vld), en charge temporairement des Affaires étrangères en l'absence de Sophie Wilmès (MR), a aussi condamné "avec la plus grande fermeté" les attentats qui ont touché Israël. Dans l'opposition, la députée Sofie Merckx (PTB) a appelé à des sanctions contre Israël. Alexander De Croo a répondu que l'accord de gouvernement prévoyait que la Belgique "avec des partenaires" peur prendre des "mesures réactives en cas d'annexion". Dans la majorité, André Flahaut (PS) a qualifié la réponse du Premier ministre de "timide et timorée". Dans la soirée, le député a indiqué avoir envoyé deux courriers, l'un à l'ambassadeur d'Israël en Belgique, l'autre à l'ambassadeur palestinien. Dans ces lettres, il évoque également le refus adressé à la ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir, de se rendre dans la bande de Gaza. "Cet incident diplomatique est d'autant plus grave que la Belgique intervient depuis longtemps à Gaza dans des secteurs clés comme la santé, la gouvernance, l'éducation." (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet