L'Espagne extrade vers les USA une ex-dirigeante du Trésor vénézuélien pour corruption

Belga

L'Espagne a extradé jeudi l'ancienne responsable de l'Office National du Trésor vénézuélien, réclamée par les Etats-Unis pour corruption, a indiqué un porte-parole de l'Audience nationale.Ce haut tribunal espagnol chargé notamment des procédures d'extradition n'a pas fourni plus de détails sur la procédure. Selon le registre judiciaire américain, Claudia Patricia Diaz, qui a été également l'infirmière personnelle d'Hugo Chavez (1999-2013), devra comparaître vendredi devant un tribunal fédéral de West Palm Beach, en Floride (sud-est). Claudia Patricia Diaz, qui a dirigé le Trésor national vénézuélien de 2011 à 2013, est accusée, ainsi que son mari, Adrian Jose Velasquez Figueroa, d'avoir participé à un vaste stratagème de corruption, qui passait par des officines de change, ayant permis le détournement de 2,4 milliards de dollars, selon le Trésor américain. Ce système a également impliqué un autre ancien responsable du gouvernement vénézuélien, Alejandro Andrade Cedeno, Trésorier national entre 2007 et 2010. Il a déjà été condamné en novembre 2018 aux Etats-Unis à 10 ans de prison pour corruption et blanchiment d'argent portant sur plus d'un milliard de dollars. Il s'agissait de détourner des fonds à travers des officines de change qui, sous l'autorité du Trésor vénézuélien, échangeaient des dollars pour des bolivars à un taux supérieur au taux officiel. Un strict contrôle des changes était en place dans le pays depuis 2003, instauré par le président de gauche Hugo Chavez. La Vénézuélienne, qui vivait à Madrid, était jusqu'ici assignée à résidence en Espagne. Claudia Patricia Diaz et son mari ont été arrêtés une première fois en Espagne en 2018 à la demande de Caracas, après être apparus dans le scandale des Panama Papers. En décembre 2020 ils avaient de nouveau été arrêtés à la demande de la justice américaine. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.