La hausse du prix des matériaux plombe les contacts et contrats dans la construction

Belga

La hausse des prix des matériaux et les délais de livraison qui s'allongent depuis plusieurs mois plombent les contacts pris dans le secteur de la construction, s'est inquiété la Confédération construction samedi, alors que s'ouvre à Bruxelles le salon Batibouw.

La hausse du prix des matériaux plombe les contacts et contrats dans la construction

La moitié du temps, les offres que les entreprises de construction reçoivent des fournisseurs de matériaux ne sont valables que pour quelques jours (43% des cas), voire quelques heures (7% des cas). "C'est bien le signe que la pression sur les prix est extrêmement forte", relève la Confédération, qui a sondé 325 entreprises du secteur. L'augmentation des prix est répercutée sur la clientèle pour 65% des nouveaux contrats, soit en totalité (40% des cas), soit en partie (25%). Ces coûts et les délais accrus rendent les potentiels clients plus frileux: 6 entreprises sondées sur 10 ont vu leur nombre de contacts diminuer, tandis que 13% des clients ont tout simplement annulé leur projet. C'est dire si le coup de pouce que représente Batibouw, avec ses 150.000 visiteurs espérés, est attendu. Pendant neuf jours, quelque 600 exposants présenteront leurs produits et services dans les palais de Brussels Expo. Face aux hausses de prix, investir dans son logement reste avantageux, souligne Niko Demeester, CEO de la Confédération Construction, dans un communiqué. "Les taux hypothécaires restent globalement bas et la meilleure forme d'épargne retraite reste d'investir dans sa propre maison. Construire ou rénover permet en outre d'épargner sur ses factures d'énergie." (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.