Remco Evenepoel reprend la compétition en Norvège

Belga

Remco Evenepoel, qui n'a plus roulé depuis sa victoire à Liège-Bastogne-Liège il y a un mois, va reprendre la compétition au Tour de Norvège (2.Pro), qui débutera mardi. Le coureur belge de 22 ans emmènera une équipe Quick-Step Alpha Vinyl qui alignera aussi le Danois Kasper Asgreen, le Français Rémi Cavagna, le Britannique Ethan Vernon et les Tchèques Zdenek Stybar et Josef Cerny.

Remco Evenepoel reprend la compétition en Norvège

La 11e édition du Tour de Norvège débutera mardi à Bergen et se terminera le dimanche 29 mai à Stavanger. Les favoris auront déjà l'occasion d'en découdre dès la 1re étape, qui se terminera à Voss par une montée de 2,1 km à 8,4 % de moyenne. La bagarre continuera jeudi avec l'étape-reine, un parcours de 175,8 km entre Gol et Stavsro qui propose deux ascensions (2e et 1re catégorie) avant la montée finale (12 km avec une pente allant jusqu'à 16,8 %) qui pourrait s'avérer décisive dans la course au maillot orange de leader. "Le Tour de Norvège n'est pas une course facile. Ces deux arrivées en côte sont vraiment difficiles et nous pouvons nous attendre à des écarts importants. Nous verrons ce que Remco pourra faire sur ces deux ascensions. Il sera notre leader pour le classement général et il sera soutenu par une bonne équipe", déclare dans un communiqué Tom Steels, qui sera le directeur sportif du Wolfpack sur les routes norvégiennes. Le Tour de Norvège marque le début de la seconde partie de saison pour Remco Evenepoel, qui participera cette année à son deuxième grand tour, le Tour d'Espagne, dont le départ sera donné le 19 août à Utrecht. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.