Pénurie de lait pour bébé: 31 tonnes de lait en poudre ont atterri aux Etats-Unis

Belga

Un avion parti d'Allemagne avec plus de 31 tonnes de boîtes de lait en poudre pour bébé destiné au marché américain, touché par une importante pénurie, a atterri dimanche matin aux Etats-Unis, selon des images retransmises sur les chaînes de télévision américaines.

Pénurie de lait pour bébé: 31 tonnes de lait en poudre ont atterri aux Etats-Unis

Le président Joe Biden avait, un peu plus tôt, annoncé sur Twitter qu'un avion "chargé de plus de 70.000 livres (plus de 31 tonnes, NDLR) de lait maternisé" était sur le point d'atterrir dans l'Indiana. "Un vol est parti cette nuit de la base aérienne de Ramstein en Allemagne, plein de lait en poudre pour bébés, et atterrira dans l'Indiana (dimanche) matin", avait précisé le conseiller économique de la Maison Blanche, Brian Deese, sur la chaîne CNN. A son bord, 132 palettes de lait maternisé de la marque Nestlé. D'autres livraisons de lait en poudre "arriveront en début de semaine" sur d'autres vols, avait-il ajouté. Les Etats-Unis connaissent depuis plusieurs mois une pénurie de lait pour bébé, causée par des problèmes d'approvisionnement et de main-d'oeuvre liés au Covid-19, puis aggravée par la fermeture, en février, d'une usine du fabricant Abbott dans le Michigan, après un rappel de produits soupçonnés d'avoir provoqué la mort de deux nourrissons. "Nous avions un fabricant qui ne respectait pas les règles et qui fabriquait des préparations qui risquaient de rendre les bébés malades", a déploré Brian Deese. Le PDG d'Abbott, Robert Ford, a présenté samedi dans les colonnes du Washington Post ses excuses pour cette pénurie qui touche des milliers de familles américaines, pour lesquelles trouver du lait pour leur bébé est devenu un véritable parcours du combattant. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.