F1 - GP de Monaco - Sergio Perez remporte un Grand Prix de Monaco perturbé par la pluie

Belga

Le Mexiciain Sergio Perez (Red Bull) s'est offert le Grand Prix de Monaco de Formule 1, septième manche du championnat du monde, dimanche. Il a devancé l'Espagnol Carlos Sainz (Ferrari) et son équipier néerlandais Max Verstappen (Red Bull). Parti en pole position, le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) termine 4e.

F1 - GP de Monaco - Sergio Perez remporte un Grand Prix de Monaco perturbé par la pluie

Initialement prévu à 15h00, le départ du Grand Prix a d'abord été reporté de neuf puis de seize minutes. Après un tour de formation derrière la voiture de sécurité, les organisateurs ont décidé de décaler le départ à 16h05. Le départ réel s'est fait derrière la voiture de sécurité, celle-ci quittant la piste après les deux premiers tours. Parti en pole position devant son public, Charles Leclerc perdait la tête du Grand Prix à cause d'un arrêt au stand manqué et a glisse à la 4e place. Après la pluie, la course a été perturbée par un incident de course après une sortie de piste de l'Allemand Mick Schumacher (Haas) au 27e tour, forçant les organisateurs à interrompre la course pour réparer les rails de sécurité. Le Grand Prix a alors repris à 17h15 mais pour 45 minutes, la course devant être terminée pour 18h00 selon les règlements de la Formule 1. En tête après l'erreur de Leclerc en début de course, Sergio Perez a vu Carlos Sainz, Max Verstappen et Leclerc revenir sur lui dans une fin de course haletante. Dans un circuit où les dépassements sont compliqués, 'Checo' a résisté pour décrocher la 3e victoire de sa carrière. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.