Le Mexique interdit la cigarette électronique

Belga

Les cigarettes électroniques ont été définitivement interdites mardi au Mexique. Il sera également interdit de fumer du tabac dans le centre historique de la capitale Mexico.

Le Mexique interdit la cigarette électronique

La "commercialisation" et la "circulation" des e-cigarettes ont été bannies sur décret du président de la République Andres Manuel Lopez Obrador signé mardi, journée mondiale sans tabac, a indiqué l'exécutif. "C'est un mensonge de dire que les nouveaux produits, les vapoteuses, sont une alternative aux cigarettes", a décrété le président devant la presse, estimant qu'elles étaient "également mauvaises pour la santé". Le Mexique a déjà interdit en octobre l'importation et l'exportation des cigarettes électroniques et de leurs recharges de liquide à vapoter. Des commerçants continuaient cependant d'écouler leur stock, a reconnu le vice-ministre de la Santé Hugo Lopez-Gatell. La nouvelle interdiction couvre "la circulation et la commercialisation de ces nouveaux produits", a-t-il ajouté. L'Organisation mondiale de la santé considère que les cigarettes électroniques sont dangereuses pour la santé et a appelé à une réglementation stricte pour empêcher les jeunes en particulier de les utiliser. En cette journée mondiale sans tabac, le gouvernement de la ville de Mexico a pour sa part promis que son célèbre "Zocalo" (place centrale) et les alentours de la cathédrale seraient des zones sans tabac afin de sensibiliser aux risques pour la santé. Depuis une dizaine d'années au Mexique il est interdit de fumer dans les espaces fermés, les magasins, bars et restaurants, avec des exceptions pour certains lieux de divertissement, les contrevenants s'exposant à une amende de 45 à 85 dollars. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.