Incidents au stade de France - Stade de France: le Sénat va poursuivre ses auditions

Belga

Le Sénat français va mener des auditions complémentaires sur l'organisation de la finale de la Ligue des Champions émaillée samedi de nombreux incidents au Stade de France, a annoncé mercredi le président de la commission de la Culture Laurent Lafon (centriste), citant notamment les préfets Lallement et Cadot."Nous allons poursuivre le travail", a-t-il indiqué à l'AFP à l'issue de l'audition des ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin et des Sports Amélie Oudéa-Castéra devant les commissions de la Culture et des Lois. "Ça ne sera pas sous forme de commission d'enquête parce qu'il y a déjà plusieurs missions qui sont engagées (...), mais en revanche il y a quelques auditions complémentaires à celle des deux ministres qui paraissent nécessaires", a-t-il poursuivi. M. Lafon a cité le préfet de police de Paris, Didier Lallement, le délégué interministériel aux JO et aux grands événements, Michel Cadot, "le consortium du Stade de France", la RATP ainsi que la Fédération française de football. "Il faut qu'on aille plus loin", a également affirmé le président de la commission des Lois François-Noël Buffet (LR). Selon lui, le gouvernement a "commencé à reconnaître ses difficultés et une part de responsabilité". "Nous avons encore des questions à poser, des précisions à obtenir (...) pour apprécier réellement la situation", a-t-il développé au micro de LCI. "Notre objectif à ce stade c'est de continuer les auditions et d'obtenir un certain nombre de documents qu'on va demander au gouvernement (...) et nous continuerons d'avancer, peut-être au travers d'une mission des deux commissions, Culture et Lois", a-t-il indiqué. Il n'a pas exclu formellement la création d'une commission d'enquête, mais a souligné qu'il y avait des plaintes pénales en cours et qu'une telle commission ne pouvait pas porter sur les faits concernés par ces plaintes. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.