La Chambre condamne l'ingérence chinoise à Hong Kong

Belga

La Chambre a approuvé jeudi en séance plénière une proposition de résolution qui condamne l'ingérence chinoise dans les affaires intérieures de Hong Kong et les violations des droits de l'homme commises sur l'île. Le texte a reçu un soutien unanime, moins l'abstention du PTB et du Vlaams Belang.Ce vote intervient quelques semaines après la désignation comme chef de l'exécutif par un comité loyal au régime chinois de John Lee, l'homme qui a dirigé la répression du mouvement pro-démocratie à Hong Kong. Il y est question de soutenir des sanctions ciblées dans le cadre européen contre les personnes et entités complices des violations des droits de l'homme. Le texte initial de la résolution déposée par les écologistes en 2020 a été sérieusement amendé par la majorité. La résolution ne plaît pas aux autorités chinoises. Le 27 septembre, l'ambassade à Bruxelles a exprimé sa "sérieuse préoccupation" à l'égard de ce qui lui apparaît comme une "interférence" dans les affaires internes chinoises, Hong Kong étant une région chinoise à statut administratif spécial. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.