USA: l'usine liée à la pénurie de lait pour bébés redémarre

Belga

L'entreprise américaine Abbott a annoncé samedi dans un communiqué qu'elle redémarrait une grande usine basée dans le Michigan (nord), dont la fermeture depuis plusieurs mois est à l'origine d'une pénurie de lait pour bébés touchant tous les Etats-Unis.Abbott précise que l'usine, après avoir rempli des conditions posées par l'Agence américaine du médicament (FDA), commencera en particulier à écouler l'un de ses produits, le lait hypoallergénique EleCare, à partir du 20 juin environ. Le fabricant, qui contrôle 40% du marché des laits pour bébés aux Etats-Unis, a dit qu'il "travaillait dur" pour relancer aussi la production d'une autre marque très prisée des familles américaines, Similac, ainsi que le reste de sa gamme. "Nous comprenons le besoin urgent de lait infantile et notre première priorité est de faire parvenir du lait sûr et de haute qualité aux familles dans tous les Etats-Unis", lit-on dans son communiqué. La première puissance mondiale connaissait depuis quelque temps déjà des problèmes d'approvisionnement en lait pour bébés, liés à la pandémie de Covid-19, quand Abbott a annoncé en février un rappel de produits soupçonnés d'avoir provoqué la mort de deux nourrissons, ainsi que la fermeture de son usine, déclenchant une grave pénurie. Le groupe s'est déjà confondu en excuses lors d'une audition au Congrès. La FDA a elle décrit de sérieux problèmes de salubrité dans l'usine concernée. "Franchement, les résultats de l'inspection (du site) étaient choquants", a témoigné Robert Califf, le patron de cette agence, lors de cette audition le 25 mai. Pour faire face à la pénurie, l'administration Biden, accusée d'avoir réagi trop tard, a mis en place une espèce de pont aérien pour faire venir, par avions militaires, des tonnes de lait pour bébés fabriqués à l'étranger. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.