WTA Rosmalen - Alison Van Uytvanck passe au 2e pour un duel avec Elise Mertens

Belga

Alison Van Uytvanck s'est qualifiée pour le deuxième tour du tournoi de tennis WTA 250 de Rosmalen, épreuve sur gazon dotée de 251.750 dollars, mardi. Van Uytvanck, 46e joueuse mondiale, a pris la mesure 6-4, 7-5 de l'Allemande Tamara Korpatsch (WTA 105). La rencontre a duré 1 heure et 51 minutes.

WTA Rosmalen - Alison Van Uytvanck passe au 2e pour un duel avec Elise Mertens

Dans le premier set, Van Uytvanck a été menée 1-3 après la perte de son service, mais elle a aussitôt débreaké. Un break pour mener 5-4 l'a lancée vers le gain de la première manche. Dans le deuxième set aussi, Van Uytvanck a su rectifier une situation mal embarquée. Menée 3-5 après un break de Korpatsch, elle a gagné quatre jeux de suite pour l'emporter. En huitièmes de finale, Van Uytvanck retrouvera Elise Mertens, 29e mondiale et tête de série N.8, victorieuse 6-7 (5/7), 6-1, 6-2 de l'Australienne Storm Sanders (WTA 240). Il s'agira du troisième duel sur le circuit entre les deux premières joueuses belges au classement WTA. Van Uytvanck avait gagné le premier en 2017 à Miami. Mertens avait pris sa revanche à Madrid un an plus tard. Avec aussi la victoire de Kirsten Flipkens (WTA 308) 6-2, 5-7, 6-3 sur la Russe Anastasia Tikhonova (WTA 198), cela signifie que trois joueuses belges figurent en huitièmes de finale. Seule Greet Minnen (WTA 88) a été éliminée, battue 2-6, 6-1, 6-4 par la Russe Anna Blinkova (WTA 120). Van Uytvanck est aussi engagée en double, aux côtés de Flipkens. Elles affronteront la Chilienne Alexa Guarachi et l'Américaine Shelby Rogers. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.