Boris Johnson "consterné" par la condamnation à mort de deux Britanniques en Ukraine

Belga

Le Premier ministre britannique Boris Johnson est "consterné" par la condamnation à mort de deux Britanniques par des séparatistes pro-russes en Ukraine, a indiqué vendredi Downing Street, disant travailler avec Kiev à leur libération.

Boris Johnson "consterné" par la condamnation à mort de deux Britanniques en Ukraine

Les Britanniques Aiden Aslin et Shaun Pinner et le Marocain Brahim Saadoun, faits prisonniers en Ukraine où ils combattaient pour Kiev, ont été condamnés à mort jeudi pour mercenariat par la justice des autorités séparatistes de Donetsk. "Le Premier ministre est consterné par la condamnation de ces hommes", a déclaré son porte-parole à la presse, insistant que Londres "soutient l'Ukraine dans ses efforts pour les libérer". "Clairement, ils servaient dans forces armées ukrainiennes et sont des prisonniers de guerre", a-t-il ajouté. La cheffe de la diplomatie britannique Liz Truss - qui avait qualifié jeudi le verdict de "simulacre de jugement sans légitimité" - s'est entretenue vendredi matin avec son homologue ukrainien Dmytro Kouleba. Les deux ministres ont "discuté des efforts pour sécuriser la libération des prisonniers de guerre retenus par les pro-russes. Le jugement à leur encontre est une infraction flagrante à la convention de Genève", a tweeté Mme Truss. Le député et ancien ministre conservateur Robert Jenrick, qui représente la circonscription de M. Aslin, a appelé le Foreign Office à convoquer l'ambassadeur russe au Royaume-Uni. "Vous ne pouvez pas traiter des citoyens britanniques de cette manière absolument scandaleuse", a-t-il affirmé à la BBC, affirmant que l'Ukraine lui avait garanti que MM. Aslin et Pinner seraient libérés en priorité dans l'optique d'échange de prisonniers entre Kiev et Moscou. Vendredi, l'ONU a exprimé son inquiétude après la condamnation à mort de prisonniers de guerre par des rebelles pro-russes. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.