La Malaisie veut abolir la peine de mort obligatoire pour certains crimes

Belga

Le gouvernement malaisien veut abolir la peine de mort obligatoire pour certains crimes. À l'avenir, les juges seront libres d'imposer des peines alternatives, ont indiqué vendredi les autorités à l'issue d'une réunion du Conseil des ministres.Jusqu'à présent, la Malaisie infligeait systématiquement la peine de mort pour, entre autres, les meurtres, le trafic de drogue, le terrorisme, les enlèvements et la possession d'armes à feu. Selon les médias de ce pays d'Asie du sud-est, plus de 1.350 condamnés se trouvaient dans le couloir de la mort en novembre de 2021. "Bien qu'un moratoire sur les exécutions soit entré en vigueur en 2021, aucun progrès n'a été accompli vers l'abolition de la peine de mort", indiquait en mars un rapport d'Amnesty International sur la situation des droits humains en Malaisie. Selon l'ONG, la peine de mort est désormais abolie légalement ou en pratique dans 144 pays. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.