Quelque 2.000 sites identifiés en Wallonie pour installer des bornes de recharge

Belga

Alors que plus aucune voiture neuve à moteur thermique ne sera vendue en Europe dès 2035 et que les véhicules les plus polluants seront progressivement bannis des routes wallonnes, l'administration régionale a réalisé une cartographie de déploiement pour l'installation de bornes électriques.

Quelque 2.000 sites identifiés en Wallonie pour installer des bornes de recharge

"Quelque 2.800 sites ont été identifiés - on parle ici d'emprises publiques mais elles peuvent également être utilisées par des emprises privées accessibles au public. Sur ce nombre, près de 2.000 sites peuvent raisonnablement être équipés de bornes", a indiqué lundi le ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry, en commission du parlement régional. Pour rappel, la Wallonie va mobiliser, dans le cadre du plan de relance européen, 9 millions d'euros pour installer, à l'horizon 2026, quelque 5.600 bornes et 12.000 points de chargement rapides, privés ou publics, accessibles au public. Mais si la tendance annoncée par le secteur se confirme, "ce sont 720.000 voitures électriques qui seront concernées par ces bornes en 2030", a admis le ministre. Selon ce dernier, quelque 60% de ces véhicules n'auront toutefois pas besoin d'infrastructures publiques pour leur chargement - ou alors très ponctuellement - "et les technologies vont continuer à évoluer, ce qu'il faudra tenir à l'oeil". (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.