Invasion de l'Ukraine - L'Ukraine a perdu 25% de ses champs de labour, selon le vice-ministre de l'Agriculture

Belga

Le nombre de champs labourés en Ukraine a diminué d'un quart depuis le début de l'invasion russe, a indiqué le vice-ministre de l'Agriculture ukrainien Taras Vysotskyi lundi soir.Ce dernier prévoit que les récoltes seront suffisantes pour les besoins domestiques du pays, notamment parce ces besoins ont baissé avec la fuite de nombreux habitants. Ce ne sont pas seulement les combats qui ont un impact sur l'agriculture, mais aussi le blocage des exportations de la Russie, qui entraîne un déclin des cultures destinées à l'étranger, a déclaré M. Vysotskyi. La culture du maïs, par exemple, est passée de 5,5 millions d'hectares en 2021 à 4,6 millions d'hectares aujourd'hui, a précisé le vice-ministre. Il n'a pas fourni d'informations sur le blé, dont la production a un impact international important, l'Ukraine étant un grand exportateur de blé. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.