Prix de l'énergie - La réserve stratégique de Loenhout est déjà remplie à moitié

Belga

L'infrastructure de stockage de gaz de Loenhout, en province d'Anvers, est déjà remplie à moitié, a indiqué vendredi la ministre de l'Énergie, Tinne Van der Straten. En comparaison avec l'an passé, ce niveau est atteint avec un mois d'avance. Une tranche supplémentaire de 20% est attendue dans le courant de l'été.La Chambre a approuvé en février une loi qui offre à Fluxys davantage de flexibilité dans la mise aux enchères des capacités de stockage de gaz dans cette installation d'une capacité de 9 terawatts/heure qui, en vue de l'hiver, lorsque la consommation est élevée, contribue à la stabilisation des prix, à la sécurité d'approvisionnement et à l'équilibre du réseau gazier. Ce n'est pas une capacité particulièrement importante dans le contexte européen, mais elle revêt une importance stratégique. En mars, la Commission européenne a d'ailleurs incité les États membres à constituer une réserve minimum. "Cela nous offre une sécurité, car nous pourrons disposer d'une réserve maximale de gaz pour l'hiver prochain", a expliqué la ministre. Selon elle, dans le contexte international de crise avec la Russie qui a annoncé la réduction voire l'arrêt de certaines livraisons de gaz, la Belgique est prête. Elle dispose en outre du port de Zeebrugge, terminal gazier européen, qui peut accueillir l'importation de gaz liquéfié. Face aux difficultés que rencontre l'Europe, Mme Van der Straeten plaide pour des achats européens groupés de gaz, une accélération de la transition énergétique et des efforts supplémentaires dans les économies d'énergie. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.