Paul Magnette ne veut pas de réforme de l'Etat en 2024

Belga

Le président du parti socialiste Paul Magnette fait savoir dans une interview au quotidien Le Soir qu'il ne veut pas de réforme de l'Etat en 2024. Le socialiste coupe court également à toute velléité de régionaliser l'enseignement et la culture: on ne touche pas à la Fédération Wallonie-Bruxelles, a-t-il précisé en marge du congrès wallon au PS qui vient dimanche."Une septième réforme de l'Etat en 2024 n'est ni nécessaire ni souhaitable. Parce que la Wallonie a les compétences nécessaires pour travailler à son redressement, contrairement au passé. Les priorités fédérales sont ailleurs, c'est la justice fiscale, le renforcement de la sécurité sociale, des services publics", a détaillé le président du PS. Paul Magnette a aussi réaffirmé son souhait de voir un fédéralisme à quatre Régions. "Je pense que ce serait plus simple que le système existant. Mais j'ajoute tout de suite que quand je dis "quatre Régions", cela ne veut pas dire la disparition des solidarités Wallonie-Bruxelles", a-t-il insisté, ajoutant notamment qu'il faut "garder un lien Wallonie-Bruxelles fort et gérer ensemble les grandes compétences comme l'enseignement, la culture, la recherche, l'audiovisuel?". (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.