Invasion de l'Ukraine - L'Italie signe un accord avec le Qatar pour son approvisionnement en gaz

Belga

L'Italie et le Qatar ont signé dimanche un accord pour un investissement de plusieurs milliards de dollars afin d'assurer l'approvisionnement en gaz de la péninsule. Cette décision intervient alors que Moscou diminue drastiquement ses livraisons en gaz vers l'Italie, très dépendante au gaz russe, en représailles aux sanctions imposées par l'Europe depuis l'invasion de l'Ukraine.

Invasion de l'Ukraine - L'Italie signe un accord avec le Qatar pour son approvisionnement en gaz

L'accord prévoit que la société Eni, appartenant en partie à l'État italien, détiendra une participation de 25% dans une coentreprise impliquant QatarEnergy. Cette coentreprise détiendra une participation de 12,5% du projet "North Field East". Ce dernier a pour objectif de booster les capacités d'export en gaz du Qatar, de 77 millions de tonnes à 110 millions annuellement. La production devrait débuter en 2025 et l'accord couvre une période de 27 ans. Le Qatar a déjà passé un accord similaire avec la compagnie française Total Énergies. L'Italie dépend beaucoup du gaz russe pour son approvisionnement énergétique. Depuis l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes, le pays cherche toutefois à diminuer sa dépendance en liant des accords. L'Algérie fait également partie des partenaires potentiels de l'Italie. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.