Tour de France - Benoot: "Cela a montré que Wout était bien et que l'équipe a su garder son calme"

Belga

Comme pressenti, la quatrième étape s'est jouée dans l'ascension de la Côte du Cap Blanc-Nez. Lancé par Tiesj Benoot, Wout Van Aert s'est envolé jusqu'à compter une trentaine de secondes d'avance sur ses poursuivants. Après trois deuxièmes places, le coureur Jumbo-Visma décrochait sa première victoire sur ce Tour.

Tour de France - Benoot: "Cela a montré que Wout était bien et que l'équipe a su garder son calme"

"Notre plan était clair et il a été parfaitement exécuté", a affirmé Benoot après coup. "Et puis avec Wout, nous avons un leader qui peut parachever le travail." L'équipe avait un double objectif: prendre des points pour le maillot vert et mettre en bonne position les hommes de classement Vingegaard et Roglic. "C'était exactement ça. Nous en avions déjà discuté lundi soir. Nous aurions préféré avoir plus de vent sur le parcours. Bon, ce ne fut pas le cas et il ne restait plus que la dernière montée où il fallait adopter le bon rythme. Et c'est ce que j'ai fait." "À 300 ou 400 mètres du sommet, c'était à Wout de jouer et je me suis mis de côté. Il avait une petite avance et les équipes ont mis quelques kilomètres pour s'organiser. Wout peut rouler sec et les équipes ne se sont pas vraiment rapprochées. C'est bien pour lui. Il y a eu beaucoup de commentaires sur ses trois deuxièmes places que je n'ai pas appréciés. Cela a surtout montré que Wout était bien et que l'équipe a su garder son calme", a conclu Benoot. . (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.