La ponctualité des trains a diminué en juin

Belga

Au mois de juin, 88,2% des trains sont arrivés à l'heure ou avec un retard de six minutes maximum à Bruxelles ou dans leur gare de destination, a fait savoir vendredi le gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel. À titre de comparaison, en juin de l'année dernière, la ponctualité était de 92,4%; en mai de cette année, elle était de 89,7%.

La ponctualité des trains a diminué en juin

Infrabel indique que la baisse de la ponctualité est principalement due aux tiers, à qui l'on doit 42,3% des retards enregistrés en juin. Selon le gestionnaire du réseau ferroviaire, cela concerne principalement un grand nombre de randonneurs en raison du beau temps et d'un grand nombre d'accidents de personnes et de collisions. Il y a également eu 3.866 trains partiellement ou totalement annulés en juin. Ce pourcentage était plus élevé en juin de cette année (3,9%) qu'en juin de l'année dernière (2,6%). Environ la moitié (49,7%) des trains annulés en juin sont de la responsabilité de la SNCB. Cela est dû en grande partie à l'absence de personnel, précise Dimitri Temmerman, porte-parole de la société ferroviaire. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.