Une commission d'enquête ne suffit pas; il faut agir pour en finir avec Uber - PTB

Belga

Le PTB a estimé lundi, contrairement au PS et à Ecolo, qu'il ne fallait pas se contenter de mettre sur pied une commission d'enquête qui se penche sur le passé, dans le dossier des UberFiles.

Une commission d'enquête ne suffit pas; il faut agir pour en finir avec Uber - PTB

"Corruption, preuves cachées à la justice, détectives privés, infiltration dans l'administration publique, manipulation des manifestants,... La multinationale Uber est prête à tout pour imposer son modèle de casse du droit du travail. Ces révélations montrent qu'on ne peut absolument pas faire confiance à cette multinationale. On se croirait dans un film sur la mafia. Il ne faut pas juste une commission d'enquête qui regarde le passé, il faut agir maintenant pour en finir avec Uber. C'est ce que nous demandons au gouvernement bruxellois", a commenté la cheffe du groupe PTBG au parlement bruxellois, Françoise De Smedt. A ses yeux, le gouvernement bruxellois PS-Ecolo-DéFi a pris la décision, avec son ordonnance taxi votée récemment, de permettre à Uber d'exercer en toute légalité sur le territoire bruxellois. "Un véritable cadeau à cette multinationale sans scrupule. Quelle garantie avons-nous que les pratiques d'Uber ne vont pas continuer pour gagner toujours plus de parts de marché", a demandé la cheffe du groupe PTB. Pour la formation d'extrême gauche, le gouvernement bruxellois doit mettre en place le plus vite possible une application publique, pour permettre à tous les chauffeurs du secteur de travailler dignement. "Après avoir mis Uber hors d'état de nuire au secteur taxi, Barcelone a depuis quelques mois son application publique Picmi. Le Luxembourg investit également dans une application publique efficace prévue pour 2023. C'est un moyen pour les chauffeurs de gagner correctement leur vie en supprimant la commission de 25% à 30% qu'Uber prend sur chaque course. Une application publique efficace est ce qu'attendent également les usagers pour se déplacer", a conclu Françoise De Smedt. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.