Le Kényan Ferdinand Omanyala a finalement reçu un visa pour les Mondiaux

Belga

Le sprinteur kényan Ferdinand Omanyala, détenteur du record d'Afrique du 100 m, a finalement obtenu à la dernière minute un visa et participera aux Mondiaux-2022 d'athlétisme qui débutent vendredi à Eugene dans l'Oregon (Etats-Unis), a annoncé jeudi son entraîneur à l'AFP.

Le Kényan Ferdinand Omanyala a finalement reçu un visa pour les Mondiaux

"Omanyala a été appelé au ministère des Sports ce (jeudi) matin et a reçu le visa pour voyager. Il devrait prendre le vol de ce (jeudi) soir pour arriver dans l'Oregon demain matin", a dit Duncan Ayiemba. Tôt jeudi matin, l'athlète de 26 ans avait annoncé à l'AFP renoncer à la compétition faute de visa, au terme d'une journée d'incertitude et d'attente. "Je renonce à mon voyage dans l'Oregon. Même si j'obtiens un visa aujourd'hui, c'est trop tard", avait-il dit. Après l'obtention en dernière minute du visa, M. Ayiemba a affirmé que l'athlète coureur pourrait arriver à temps pour sa première course, les séries du 100 m débutant vendredi à 18h50 locales (samedi 03h50 heure belge). "Il aura quelques heures pour se reposer avant de concourir dans les séries du 100 mètres et peut être se qualifier pour les demi-finales et les finales" qui sont programmées samedi, a dit l'entraîneur. Omanyala fait partie des prétendants au podium du 100 m des Mondiaux-2022. Il occupe la troisième place au bilan mondial de l'année du 100 m avec ses 9 sec 85/100e réalisés en mai, huit mois après avoir établi un nouveau record d'Afrique en 9 sec 77/100e. Aux Jeux de Tokyo l'été dernier, il fut le premier athlète du Kenya, pays connu pour ses coureurs de fond, a atteindre une demi-finale olympique du 100 m. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.