Netflix choisit Microsoft pour gérer la publicité sur sa plateforme

Belga

Microsoft a annoncé mercredi qu'il allait gérer la technologie de ventes d'espaces publicitaires sur Netflix, le géant du streaming qui veut proposer des abonnements moins chers mais avec de la publicité.Netflix avait fait part de cette décision en avril, après un premier trimestre décevant, où il avait perdu des abonnés pour la première fois en dix ans, et après des années de résistance contre l'idée même de diffuser des pubs. "Il est clair que ça fonctionne pour Hulu", avait remarqué le patron de Netflix Reed Hastings, en référence à un service concurrent, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes. "Si vous voulez l'option sans pub, ce sera toujours possible. Si vous préférez payer moins cher et que vous tolérez les pubs, il y aura une offre pour vous aussi", avait-il ajouté. Cet abonnement s'ajoutera aux trois options déjà disponibles ("Essentiel", "Standard" et "Premium"), la moins chère étant à dix dollars par mois aux Etats-Unis. Microsoft sera chargé de concevoir et gérer la plateforme pour les annonceurs souhaitant diffuser des publicités à l'attention des utilisateurs de Netflix. "Microsoft a la capacité prouvée de répondre à tous nos besoins publicitaires en construisant avec nous une nouvelle offre d'abonnement avec pub", a indiqué Greg Peters, le directeur des opérations de Netflix, cité dans le communiqué de mercredi. D'après la presse spécialisée américaine, Netflix avait envisagé d'autres partenaires, comme Google, le leader mondial de la publicité, et Comcast, un fournisseur internet qui possède Peacock, la plateforme de NBCUniversal. Microsoft a l'avantage de ne pas avoir de services de streaming concurrents, contrairement aux trois entreprises qui récoltent environ deux tiers des budgets publicitaires numériques aux Etats-Unis, Google, Meta et Amazon. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.