Singapour assure que le président sri-lankais est en "visite privée"

Belga

Le président du Sri Lanka a été autorisé à entrer sur le territoire de Singapour jeudi pour une visite privée et non pour obtenir l'asile, a annoncé la cité-État, après l'arrivée de Gotabaya Rajapaksa en provenance des Maldives.

Singapour assure que le président sri-lankais est en "visite privée"

"Il est confirmé que M. Rajapaksa a été autorisé à entrer à Singapour pour une visite privée", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. "Il n'a pas demandé l'asile et aucun asile ne lui a été accordé. Singapour n'accorde généralement pas les demandes d'asile", a-t-il ajouté. Gotabaya Rajapaksa, son épouse Ioma et deux gardes du corps sont partis mercredi du Sri Lanka et ont atterri à 19h17 (13h17 heure belge) à Singapour après une journée d'escale aux Maldives. Selon des sources proches de la sécurité sri-lankaise, le président sri-lankais pourrait rejoindre les Émirats arabes unis. M. Rajapaksa avait promis de quitter ses fonctions mercredi, mais sa démission n'a toujours pas été officialisée. Il a fui son palais présidentiel samedi, pris d'assaut par les manifestants qui lui reprochent sa mauvaise gestion au moment où le pays traverse la plus grave crise économique de son histoire. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.