Un premier avion chargé de festivaliers de Tomorrowland a atterri à Zaventem

Belga

Le premier avion affrété spécialement pour mener à bon port les mordus internationaux du festival de musique électronique Tomorrwland s'est posé mercredi soir sur le tarmac de l'aéroport de Zaventem. L'Airbus A320 de la compagnie Brussels Airlines a quitté Oslo avec à son bord 130 festivaliers, de jeunes Norvégiens pour la plupart, qui ont débuté les festivités par une prestation aérienne du duo de DJ's Goodboys.

Un premier avion chargé de festivaliers de Tomorrowland a atterri à Zaventem

Neuf autres vols de ce type sont prévus les prochains jours et semaines, alors qu'au total plus de 175 avions transportant des adeptes du festival belge au départ de 69 aéroports se poseront à Brussels Airport. En Norvège, la fête avait déjà débuté à la porte d'embarquement. Les passagers sont ensuite montés à bord de l'"Amare", un Airbus A320 arborant un aigle stylisé sur son fuselage et qui assure la dizaine de vols spéciaux estampillés Tomorrowland. Dans les airs, à environ 10 kilomètres d'altitude, les ceintures ont pu être débouclées pour reprendre la fête, volets des hublots baissés et lumière d'ambiance pour accompagner le duo de DJ's anglais. La compagnie aérienne belge transportera 25.000 festivaliers de Tomorrowland pour les trois derniers week-ends de juillet sur lesquels se déploie l'événement. Après deux ans de pandémie de coronavirus, Boom, en province d'Anvers, refait le plein de festivaliers cet été avec au total 600.000 personnes attendues pour cette 16e édition. D'après les ventes de tickets, la plupart sont Américains (près de 12%) et Allemands (10,5%). (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.