Une quatrième baisse pour le BEL 20 qui recule sous les 3.700 points

Belga

Les marchés européens poursuivaient leur recul jeudi tout comme Wall Street à son ouverture, l'indice BEL 20 abandonnant finalement 1,34% à 3.669,66 points avec tous ses éléments dans le rouge à l'exception de arGEN-X (363,50) qui progressait de 1,51% et de Umicore (32,38) qui récupérait 0,09%.

Une quatrième baisse pour le BEL 20 qui recule sous les 3.700 points

VGP (149,00) plongeait de 5,70% devant Sofina (200,20) et Ageas (39,51) qui chutaient de 3,84 et 3,49%, suivies de Solvay (74,84) et UCB (81,74), en baisse de 3,06 et 3,45% alors que Galapagos (52,70) perdait 2,48%. AB InBev (53,92) valait 1,26% de moins que la veille, Aperam (25,80) et D'Ieteren (142,20) se dépréciant de 1,07 et 1,39% tandis que Cofinimmo (102,00) et WDP (29,22) reculaient de 2,11 et 2,01%, Proximus (13,79) de 2,72%, Colruyt (27,11) et Elia (146,00) de 0,77 et 0,41%. Hors BEL 20, Unifiedpost (3,67) rebondissait de 51,5% suite à l'entrée de Marc Coucke dans son capital alors que le titre avait perdu la moitié de sa valeur au cours du dernier mois et regagné jusqu'à 73,7% en séance à 4,20 euros. Orange Belgium (18,76) se distinguait par un bond de 4,1% alors que ING (8,63) et Exmar (4,68) plongeaient de 4,2 et 4,4%, Befimmo (47,35) reperdant 4% tandis que des pertes de plus de 3% étaient relevées en Roularta (18,20) et Recticel (14,02) ; Econocom (3,09) et EVS (21,55) cédant plus de 2%. Bone Therapeutics (0,24) chutait enfin de 5% alors que IBA (16,24) et Nyxoah (8,72) progressaient de 4 et 2,5%, Biocartis (1,74) et Celyad (1,62) de 2,2 et 2,5%. Vers 16H30, l'euro s'inscrivait à 0,9987 USD contre 1,0021 dans la matinée et 1,0060 la veille. L'once d'or perdait 26,05 dollars à 1.705,65 dollars et le lingot se négociait autour de 54.910 euros, en recul de 430 euros. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.